Comparateur Mutuelle Optique
Devis Rapide et Gratuit en ligne

Comparateur de Mutuelle
Dépense annuel
en optique :
Soins dentaires :
Hospitalisation prévue cette année ?
Médecine non remboursée
(Osthéopatie, acupuncture...)
Dépassements d’honoraires ?


Comparaison Simple

Des milliers de contrats comparées suivant chaques types de profils.

Lecture Simple

Une lecture du comparatif simple à comprendre.

Devis en 2 minutes

Optenez des dizaines de devis en quelques clics.

Sommaire :

Aujourd’hui, la sécurité sociale présente une situation déficitaire, ce qui ne permet pas une prise en charge correcte des soins liés à la santé des yeux. Ainsi, après votre consultation chez l’ophtalmologiste, il est d’usage que la sécurité sociale ne rembourse que les 6/10ème du tarif conventionnel, soit environ 2,84 € et 10 € respectivement pour votre monture et pour vos verres. De toute évidence, vous conviendrez que ce montant est dérisoire compte tenu des prix des lunettes, qui varient aujourd’hui entre 270 € et 600 €, selon le type de verres qui vous auraient été prescrits par votre ophtalmologiste. Toutefois, en ce qui concerne les enfants, la prise en charge des soins d’optique est plus élevée, même si elle demeure également nettement inférieure aux dépenses réelles.

La conséquence de cet état des choses est avant tout que nombre de personnes avec des moyens financiers limités renoncent à leur consultation ophtalmologiste et à l’achat des verres correcteurs. Par ailleurs, ces personnes sont exposées à divers maux tels que les migraines et la fatigue du fait de l’effort visuel constant qu’elles doivent fournir, mais également des gênes dans certaines tâches de la vie quotidienne comme conduire leur voiture.

La situation de la prise en charge des soins d’optiques par la sécurité sociale n’est cependant pas près de s’améliorer, bien au contraire. Des mesures seront probablement annoncées pour corriger le déficit de l’organisme, mais en attendant il faudra trouver d’autres solutions palliatives. Justement, à ce niveau, la meilleure chose à faire reste donc de souscrire à une mutuelle proposant un bon niveau de remboursement en complément des prestations de la sécurité sociale. En effet, une bonne mutuelle vous offrira un meilleur taux de couverture pour vos soins d’optique, notamment en ce qui concerne :

  • Les traitements de rééducation de la vue pour les personnes souffrant d’amblyopie, de strabisme. Votre famille également est prise en charge (femme et enfants éventuellement), y compris pour d’autres pathologies nécessitant les mêmes types de traitements.
  • Les frais de consultation ophtalmologiste, y compris lorsque vous faites le choix de consulter un spécialiste qui pratique le dépassement d’honoraires.
  • Les frais d’hospitalisation, éventuellement si votre traitement ophtalmologique nécessite une intervention chirurgicale. C’est souvent le cas lorsque vos yeux doivent subir un traitement au laser ou êtes anesthésiés.
  • Les opérations spécifiques comme pour la cataracte.
  • Les médicaments nécessaires pour votre traitement pour certaines pathologies comme les conjonctivites.

L’offre en termes de mutuelle est très large et le choix n’est pas toujours aisé. La première chose à faire est donc de commencer à faire précisément le point au niveau de vos besoins. Pour cela, vous pouvez par exemple consulter un spécialiste qui vous fera faire un examen complet de vos yeux. Ainsi vous pourrez savoir les différentes pathologies dont vous souffrez ou dont vous pourrez souffrir plus tard, ainsi que les traitements possibles. À cette occasion, votre environnement de travail, le sport que vous pratiquez éventuellement, vos antécédents familiaux et personnels seront déterminants. Ce sera également l’occasion de faire le même bilan de santé des yeux pour les autres membres de votre famille.

Mais le choix de votre mutuelle ne se limite pas à votre ordonnance chez le médecin ophtalmologiste. En effet, il faut aussi tenir compte du fait que vous pourriez égarer ou même briser vos lunettes. Votre mutuelle devra alors être en mesure de prendre en charge le renouvellement de vos lunettes, y compris celles des membres de votre famille.

Par ailleurs, lors de vos contrôles, il se pourrait que votre médecin ophtalmologiste soit amené à vous proposer une autre correction en fonction de l’évolution de votre vision. Vous devez alors prendre le soin de bien vous renseigner sur les conditions proposées par votre future mutuelle pour tout changement de lunettes.
Enfin, il n’est pas rare que certaines mutuelles soumettent aux nouveaux adhérents un questionnaire à remplir sur leurs antécédents médicaux et autres. Si le cas se présentait, vous devez répondre le plus sincèrement possible au questionnaire. En effet, votre mutuelle peut, plus tard vous opposer le fait d’avoir fourni une fausse information pour refuser une prise en charge. Pour éviter cela, vous pouvez déjà, au moment même de choisir votre mutuelle, en choisir une qui ne vous soumette pas ce type de questionnaire.

Tout ceci étant fait, en ce qui vous concerne, vous devez maintenant examiner et comparer dans les moindres détails les formules proposées par chacune des mutuelles qui vous intéressent. Par exemple, l’un des critères les plus importants à examiner est de savoir comment s’effectue les rembourses chez votre mutuelle. Est-ce sous forme d’un montant fixe déterminé par avance, ou s’agit d’un pourcentage du remboursement de la sécurité sociale ? Cette dernière option est à éviter en général, car elle n’est pas à votre avantage. Vous avez ainsi des mutuelles qui vous proposent des remboursements de l’ordre de 100 %, 200 %, 300 %, voire 600 %.

Il n’y a pas que le remboursement de l’achat ou du renouvellement de vos lunettes qui doivent vous préoccuper lors du choix de votre mutuelle. En effet, bien d’autres prestations tout aussi importantes pourraient nécessiter une bonne prise en charge, par exemple une intervention chirurgicale ou d’autres soins d’optiques prescrits par votre médecin ophtalmologiste. Contrairement aux médicaments et aux soins de rééducation de la vue qui sont pris en charge pour la part non remboursée par la sécurité sociale, nombre de ces prestations sont coûteuses et généralement mal remboursées au niveau de la sécurité sociale.

Une autre garantie très importante à examiner est celle concernant les éventuelles hospitalisations au cas où vous devriez subir une ou plusieurs opérations impossibles à réaliser en chirurgie ambulatoire. Pour cela, vous devez vous renseigner sur les taux de remboursement des frais d’hospitalisation, les conditions ainsi que la couverture pour une chambre individuelle. Par précaution, informez-vous sur les tarifs pratiqués dans votre département par les hôpitaux et autres centres de bonne réputation afin de faire une évaluation comparative. Vous saurez de cette façon, approximativement la part qui sera prise en charge par la sécurité sociale, celle qui serait couverte par votre mutuelle et éventuellement ce que vous aurez à prévoir pour solder votre facture d’hospitalisation si le cas venait à se présenter.
Une fois ce travail en amont effectué, vous pourrez faire une première sélection et retenir les mutuelles qui vous proposent les meilleurs remboursements et dans les meilleures conditions. Il ne sert à rien d’avoir des taux de remboursement intéressants, mais que vous ne pouvez pas réclamer à cause de conditions particulières cachées dans votre contrat.

Pour finir, vous avez aujourd’hui la possibilité grâce à internet de profiter des services d’un comparateur de mutuelle pour connaitre les mutuelles qui proposent les meilleures formules adaptées à votre situation.



Les differents types de contrats de mutuelles santé :





© 2017 Comparateur d'assurance, Ma Mutuelle Sante .EU - Accueil | Mentions légales | Contact | Plan du site
Logo Footer Ma Mutuelle Sante